Les lauréats

Palmarès national

Palmarès régional

je recherche un lauréat
Bouton inscription en ligne - prochaine édition à partir du 2 janvier

Pour contacter les lauréats :

joindre l'équipe organisatrice (BGE)

du concours au 01 43 20 54 87

LAURÉAT NATIONAL
TALENTS DES CITÉS 2004 / émergence

photo de Morgane HŒUR SAK

Morgane HŒUR SAK

Morgane HŒUR SAK et Kim-Leang DENG

Parrainé par le Ministère de la Ville

Projet suivi par ADIJE couveuse d’entreprise

Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur | MARSEILLE

Activité | Offre de services aux jeunes créateurs de l’habillement

Le projet

Kim-Leang et Morgane ont fait leurs études ensemble. Après un BEP Vêtements Mesures et Créations, elles passent un BTS « Modélisme » en 1999. Puis suivent des emplois d’assistantes modélistes pendant 2 ans. Elles se retrouvent sans emploi et commencent à réfléchir aux débouchés possibles. « Il nous a fallu deux ans de réflexion avant de nous décider à la création d’entreprise. Le déclencheur a été l’absence d’emploi dans le secteur et notre volonté d’être indépendante et de vivre de notre passion ».

Elles rencontrent à l’ANPE un conseiller qui croit en leur projet et les dirige vers l’ADIJE, la couveuse d’entreprise à l’essai de Marseille. C’est là que tout commence : étude de faisabilité, « formation au métier de chef d’entreprise » puis le test du projet au sein de la couveuse. Et ça marche ! Leur idée est de proposer aux créateurs un service complet d’aide à la réalisation de collections : du dessin jusqu’à la fabrication en petites séries (10 à 20 pièces par modèle). Elles comptent aujourd’hui 20 clients : vêtements, accessoires (chapeaux pour une créatrice italienne) et une ligne de chemises pour hommes dont elles devraient assurer la prochaine collection d’hiver.

L’Institut de la Mode les aide à se faire connaître en envoyant des mailings à tous les créateurs de la place.

Leur période d’expérimentation au sein de la couveuse prend fin le 14 novembre 2004, précisément. Elles n’ont pas encore trouvé de local mais espèrent démarrer début 2005.

Talents des Cités est un coup de pouce financier qui leur permettra d’acheter des machines à coudre plus performantes. Elles estiment le coût de cet investissement à 8000 € environ. C’est aussi une reconnaissance et l’opportunité de faire passer des messages : « expliquer qu’on peut réussir en restant dans un quartier difficile lorsqu’on a la volonté de créer son futur ».

pointillés

retour